page loader

Marketing pour les agents immobiliers : l’alternative belge aux GAFAM

Les défis du marketing digital pour les agents immobiliers

Aujourd’hui, disposer d’une stratégie marketing robuste est devenu indispensable pour toute agence immobilière souhaitant se développer. Cette stratégie englobe divers supports tels que le site web, la publicité papier ou web, le référencement naturel (SEO) et le marketing digital.

Lorsqu’on aborde le sujet de la publicité digitale pour les agents immobiliers, les noms de Google et de Meta (Facebook et Instagram) viennent immédiatement à l’esprit, avec leurs vastes réseaux de recherche, de vidéos et de display. Toutefois, se pose la question de l’existence d’alternatives à ces géants américains. Est-il toujours judicieux de s’appuyer exclusivement sur ces grandes plateformes publicitaires ? Et dans quelle mesure conserve-t-on le contrôle sur nos annonces ?

Dans cet article, nous vous présentons une alternative belge aux GAFAM. Cette solution ne vise pas à remplacer Google ou Facebook, mais à les compléter de manière pertinente avec des emplacements publicitaires adaptés, enrichissant ainsi votre arsenal marketing immobilier.

Google et Meta : oui mais…

Meta : une forte visibilité

Meta, anciennement connu sous le nom de Facebook, offre une visibilité considérable grâce à ses marques telles que Facebook, Instagram ou encore WhatsApp.

Il est fréquemment mentionné que Facebook tend à vieillir, et que les utilisateurs lui préfèrent Instagram, voire TikTok. Bien que TikTok connaisse une croissance phénoménale, avec un temps moyen passé sur le réseau atteignant 42 heures par mois, contre 12 heures pour Facebook et 10 heures pour Instagram, il ne s’impose pas encore comme le réseau social le plus utilisé en Belgique.

Graphique des réseaux sociaux les plus utilisés en janvier 2024. Source We Are social

Il est indéniable que Meta, en particulier Facebook, demeure le premier réseau social en Belgique, loin devant TikTok. Ainsi, annoncer sur Meta permet de toucher une vaste partie de la population belge, offrant une opportunité de visibilité inégalée pour votre stratégie marketing d’agence immobilière.

Meta : une forte visibilité, mais auprès de qui ?

Comme nous l’avons vu précédemment, annoncer sur Meta, principalement sur Facebook et Instagram, assure une portée considérable auprès de la population belge. Cependant, qu’en est-il du contrôle que nous avons sur la diffusion de nos annonces ?

D’abord, en tant qu’agence immobilière, Facebook exige que vos annonces soient catégorisées dans la rubrique “logement”. Bien que cette classification parte d’une intention louable, visant à prévenir les discriminations, elle entraîne également son lot de contraintes, parfois surprenantes :

De plus, en ce qui concerne les placements publicitaires, par défaut, vous ciblez tous les placements du réseau Meta, soit 22 au total, incluant le fil d’actualité, Explorer, Messenger, Stories, Marketplace, etc. Pour ceux qui n’ont pas de compétences en marketing digital, cela peut devenir complexe à gérer. Il est également légitime de se demander si être diffusé sur tous les placements est réellement pertinent pour vos objectifs.

Nous vous recommandons vivement de surveiller régulièrement les performances de vos annonces par placement et, en fonction de vos objectifs et des résultats, de désélectionner certains placements.

Rapport Facebook sur les placements publicitaires

Enfin, Meta propose par défaut de cibler “l’audience network”. Il est important de noter que Meta ne diffuse pas exclusivement sur ses propres plateformes, mais aussi sur un ensemble de sites et d’applications mobiles en échange d’une rémunération. Cependant, Meta ne fournit pas de liste détaillée des sites et des applications sur lesquelles vos annonces sont diffusées, vous obligeant à lui accorder une confiance totale.

En pratique, le Dr. Augustine Fou, diplômé du célèbre MIT et expert en marketing digital depuis plus de 30 ans, a mené une analyse sur la qualité de l’audience network. Les résultats montrent une nette différence de qualité de trafic entre les publicités Facebook avec et sans l’audience network.

À gauche, le trafic provenant des publicités Facebook sans l’audience network. À droite, avec l’audience network.
Le bleu représente le trafic considéré comme humain (un vrai utilisateur), en rouge, le trafic considéré comme un bot automatisé.

Analyse du docteur Augustine Fou sur le trafic Facebook

Il est donc judicieux de ne pas cibler l’audience network dans vos campagnes publicitaires, compte tenu de sa qualité médiocre.

Google Ads : un réseau de recherche de plus en plus flou

Google Ads propose une gamme variée de formats publicitaires, comprenant le réseau de recherche (annonces textuelles dans les résultats de recherche Google), YouTube, Gmail, Discovery, le Play Store, et enfin, le réseau display.

Le réseau de recherche est souvent considéré comme l’un des canaux les plus performants. Lorsqu’un prospect effectue une recherche telle que “maison à vendre Namur”, votre annonce peut être affichée si vous avez acheté les mots-clés appropriés et rédigé des annonces pertinentes. En théorie, cela crée un cercle vertueux qui génère des prospects qualifiés, activement engagés dans leur recherche.

Oui mais…

Google rend sa plateforme de plus en plus opaque, ce qui peut vous inciter à dépenser davantage tout en réduisant votre contrôle sur vos campagnes. Voici trois exemples illustrant cette opacité croissante :

  1. Masquage des termes de recherche : Google Ads ne fournit plus l’ensemble des termes de recherche réellement saisis par les utilisateurs, invoquant le respect de la vie privée. Cela complique l’optimisation des campagnes, car vous ne pouvez pas savoir quels termes de recherche ont déclenché vos annonces, affectant ainsi vos décisions d’ajout ou d’exclusion de mots-clés.
    Termes de recherche Google Ads

    Dans l’exemple ci-dessus, 2.625 € ont été dépensés sur des termes de recherches masqués, et seulement 1.359 € sur des termes de recherche connus et donc optimisables.
  2. L’utilisation prédominante du type de correspondance “large” : Google encourage de plus en plus l’utilisation de la correspondance “large” au détriment des correspondances exacte et expression exacte. Bien que cette approche puisse étendre la portée de vos mots-clés, elle peut également générer des requêtes de recherche moins pertinentes et entraîner des coûts imprévus. Nous l’avons testé sur le mot clé « logiciel immobilier » : nous sommes apparus sur des mots clés de type « logiciel état des lieux » « logiciel calcul tantième copropriété gratuit » « metaverse immobilier »…
  3. Réseaux de recherche partenaires : Google dispose de réseaux de recherche partenaires dont la liste complète n’est pas divulguée. Évaluer la qualité de ces partenaires peut être difficile, mais il est crucial de surveiller attentivement les performances pour éviter les dépenses inutiles. Vous pouvez juger de la qualité de cette option de ciblage en lisant l’article suivant : https://clicktrust.be/blog/ppc/the-hidden-world-of-search-partners-network/

Google : et le réseau display ?

Le réseau Display représente pour Google ce que l’audience network est pour Facebook : un ensemble de sites et d’applications où vos annonces sont diffusées. Tout comme l’audience network de Facebook, la qualité du réseau Display est critiquable, vos annonces pouvant apparaître sur des sites de qualité variable.

Cependant, Google offre un avantage majeur : la possibilité de connaître les sites sur lesquels vos annonces sont diffusées. Cette connaissance ouvre la voie à deux approches possibles :

Résultats campagne Google Pmax

En conclusion

Les géants du numérique tels que Google et Facebook ne sont pas toujours aussi pertinents qu’ils le semblent. En réalité, ces plateformes présentent de nombreuses failles et limites qui peuvent entraîner des pertes financières considérables. C’est pourquoi il est essentiel de s’entourer d’experts en marketing digital pour les agents immobilier, que ce soit en interne ou en faisant appel à une agence spécialisée.

Cependant, malgré ces imperfections, nous ne vous conseillons pas d’arrêter complètement vos investissements sur ces plateformes. Elles demeurent des canaux efficaces pour atteindre votre audience cible, grâce à des formats publicitaires pertinents. Renoncer à leur utilisation serait donc une décision difficile à prendre. Néanmoins, il est crucial d’adopter une approche critique vis-à-vis de vos investissements sur ces plateformes et de continuellement optimiser vos campagnes pour en maximiser les résultats.

DPG Média : une alternative complémentaire

À moins d’être un(e) expert(e) des médias, le nom de DPG média pourrait ne pas vous être familier. Cependant, si nous évoquons des noms tels que Het Laatste Nieuws, De Morgen, Humo, Spaargids pour les belges néerlandophones, ou encore 7 sur 7 et Guide épargne pour les francophones, cela pourrait vous sembler plus familier.

Récemment, DPG média a lancé sa propre plateforme de diffusion d’annonces digitales, sur le même modèle que celles de Google et Facebook.

Pourquoi essayer ?

Premièrement, vous n’aurez aucune mauvaise surprise sur la qualité des sites sur lesquels vous êtes diffusés : hln.be, demorgen.be, 7sur7.be… Ceux sont des sites belges majoritairement lu par des belges.

Deuxièmement, la majorité des articles sur ces sites sont payants, ce qui implique que les utilisateurs doivent s’authentifier pour accéder à leur contenu. Par conséquent, DPG média peut collecter des données de grande qualité sur le profil de ses utilisateurs.

Enfin, il est important dans une stratégie marketing pour une agence immobilière de réserver une part de son budget à des tests.
Vous pourriez être déçu(e) des résultats, mais cela vous permettrait d’apprendre et d’ajuster votre stratégie vers une autre plateforme. Ou bien, à l’inverse, vous pourriez obtenir de bons résultats et décider d’investir davantage dans cette plateforme.

Quelles sont les possibilités de ciblage ?

Vous avez accès aux ciblages démographiques classiques, tels que l’âge et le genre. En outre, vous pouvez affiner votre ciblage de manière plus précise en fonction des besoins spécifiques de votre stratégie marketing pour les agents immobiliers. Voici quelques exemples pertinents :

Au niveau géographique, vous allez pouvoir cibler un pays entier, ou des villes, des régions.

Enfin, vous allez pouvoir effectuer quelques ciblages avancés :

Par exemple, si vous souhaitez cibler les jeunes actifs à haut revenu susceptibles d’être des acheteurs potentiels, vous pourriez définir une audience comprenant :

Overview d'un ciblage sur DPG Média

Cette audience initiale pourrait déjà comprendre 59 155 utilisateurs. Bien que cela puisse sembler moins important par rapport aux options offertes par les géants américains du numérique, il est plus pertinent de cibler une audience plus restreinte mais de meilleure qualité si elle génère des leads de qualité. La principale limitation sur le réseau DPG est la langue, étant principalement néerlandophone, mais cela ne vous empêche pas d’explorer les quelques sites francophones disponibles.

Les types d’annonces

Les annonces display proposent les formats classiques tels que les annonces statiques, les carrousels, ou encore les annonces HTML5…

Exemples d'annonces DPG média

Sans entrer dans les détails, la création d’une annonce de type carrousel ou statique est tout aussi intuitive que sur Google ou Facebook : vous ne serez ni surpris ni désorienté.

Les objectifs

Plongeons un peu dans les détails techniques :

CIblage par objectif dans DPG Média

Contrairement à Google et Facebook, vous ne pourrez pas suivre vos conversions ni optimiser vos campagnes en fonction de celles-ci.

Les seuls objectifs disponibles sont les impressions, les clics, la visibilité et les vues (pour les vidéos), ce qui signifie que nous sommes orientés vers des objectifs d’image et de considération.

Cependant, vous avez la possibilité d’ajouter des paramètres de suivi de type UTM à vos annonces, ce qui vous permettra de suivre les performances de vos campagnes dans votre outil d’analyse Web (comme GA4, Piwik Pro, etc.).

À quel prix ?

Sur la plateforme DPG, vous êtes facturé après la campagne : aucune carte de crédit n’est nécessaire, ni de ligne de crédit. Vous recevez simplement une facture après la fin de la campagne.

Les bonnes nouvelles sont les suivantes :

Conclusion

En conclusion, le paysage du marketing digital pour les agents immobiliers présente des défis et des opportunités uniques. Bien que les géants du numérique tels que Google et Meta offrent une visibilité considérable, ils ne sont pas sans limitations. Le manque de contrôle sur la diffusion des annonces et l’opacité croissante des plateformes peuvent entraîner des inefficacités et des dépenses inutiles.

Cependant, avec l’émergence d’alternatives telles que DPG Média, les agents immobiliers ont désormais la possibilité d’explorer des solutions plus ciblées et axées sur la qualité. Cette diversification des canaux publicitaires permet non seulement de toucher une audience spécifique, mais aussi de collecter des données pertinentes pour affiner les stratégies marketing.

Il est donc recommandé aux agences immobilières d’adopter une approche critique et équilibrée dans leur stratégie publicitaire. Combiner les avantages des grands acteurs du numérique avec les opportunités offertes par les alternatives locales peut permettre d’optimiser les résultats et d’atteindre efficacement les objectifs marketing. En fin de compte, la clé réside dans la flexibilité, l’adaptabilité et la recherche constante de la meilleure stratégie pour répondre aux besoins spécifiques du marché immobilier.

Ne laissez pas votre agence immobilière rester dans l’ombre. Contactez-nous pour découvrir comment notre logiciel CRM peut vous aider à atteindre vos objectifs.

SEO immobilier : maximisez votre présence en ligne avec les bons mots clés

Une personne recherchant des options immobilières en ligne à l'aide d'un ordinateur.

L’importance du SEO pour les agences immobilières

Dans un parcours client de plus en plus digital, il est essentiel pour toute agence immobilière de renforcer sa présence en ligne. En moyenne, chaque mois, les belges recherchent en ligne « maison à vendre » « huis te koop » plus de 66.000 fois ! Chacune de ces recherches représente une opportunité pour les agences immobilières de capter une part de ce marché digital en forte croissance.

C’est ici que le SEO (Search Engine Optimization) immobilier entre en jeu. Le référencement naturel consiste à améliorer la visibilité de votre site web dans les résultats des moteurs de recherche (Google, Bing, Qwant…).
En optimisant vos mots-clés immobiliers, c’est-à-dire les requêtes de recherche sur lesquelles vous souhaitez vous positionner sur les résultats des moteurs de recherche, vous maximisez votre visibilité et attirez davantage de prospects sur votre site internet avec, à la clé, de nouvelles opportunités.

En identifiant les bons mots clés, vous pouvez optimiser le contenu de votre site web pour attirer le bon public. Par exemple, vous êtes spécialisé dans l’immobilier de luxe à Waterloo ? Rédigez du contenu pertinent autour du mot clé « immobilier de luxe Waterloo ».

Dans cet article, nous vous présentons comment choisir les bons mots clés pour votre SEO immobilier : les astuces et les outils pour choisir vos mots clés immobiliers, comment trouver le juste équilibre entre un mot clé pertinent et un volume suffisant…

Comment identifier les bons mots clés immobiliers ?

1 – Votre expérience : votre meilleur atout

Pas besoin d’être un expert SEO immobilier pour identifier les bons mots clés pour votre agence. Votre expérience, votre connaissance du secteur immobilier et votre bon sens restent vos meilleurs atouts pour identifier les bons mots clés.

Mettez-vous dans la peau d’un prospect acheteur/vendeur dans votre zone d’activité par exemple. Quelles recherches vous viennent à l’esprit ?

Rien de plus simple, n’est-ce pas ?

2 – Élargissez vos recherches

Googlez !

Tapez vos mots clés dans Google, le complètement automatique de Google vous propose des mots clés alternatifs régulièrement recherchés :

Page de résultats de recherche Google affichant divers résultats de recherche pour la requête donnée "maison à vendre namur"

Retrouvez aussi ces recherches associées plus bas dans les résultats :

Page de résultats de recherches associées Google affichant divers résultats de recherche pour la requête donnée "maison à vendre namur"

Answer the public

Answer the public propose une version gratuite. Le grand avantage de cet outil est de vous proposer des mots clés faisant souvent partie de ce qu’on appelle la « longue traîne » : ces mots clés sont souvent composés de plusieurs mots, rendant la requête plus précise. La limite des mots clés longue traîne est le volume de recherche associé, généralement assez faible. Néanmoins, il reste pertinent d’incorporer ces mots clés dans votre stratégie SEO immobilier. Il est habituellement plus facile d’être bien référencé dans les résultats de recherche sur ces requêtes (ex : maison à vendre Namur bord de Meuse) que sur des mots clés à fort volume, mais plus génériques (ex : maison à vendre). De plus, si vous pouvez répondre à ces requêtes avec le bon contenu, votre probabilité de convertir un prospect n’en sera que plus grande.

Page de résultats de recherche Answer The Public affichant divers résultats de recherche pour la requête donnée "maison à vendre namur"

Google outil de planification des mots clés

L’outil de planification des mots clés de Google est accessible via un compte Google Ads.
Bien que Google Ads soit la plateforme de Google dédiée à la publicité payante en ligne, vous pouvez ouvrir un compte gratuitement. Pas besoin de lancer des campagnes payantes pour accéder à l’outil de planification de mots clés dans le but de l’utiliser dans votre stratégie SEO immobilier.

Entrez un ou plusieurs mots clés, sélectionnez la langue ciblée, la zone géographique. En retour, l’outil Google vous donne de nouveaux mots clés relatifs à votre demande afin d’enrichir votre liste de mots.

Page de résultats de Google Ads outil de plannification de mots clés pour la requête "maison à vendre namur"

Enrichissez votre liste avec l’intelligence artificielle

On pense souvent à utiliser l’intelligence artificielle pour rédiger du contenu rapidement. Mais, l’IA peut intervenir à chacune des étapes de votre stratégie SEO immobilier !

Rédigez votre prompt, et laissez faire la machine :

Réponse de Microsoft Copilot au prompt SEO immobilier "recherche de mots clés maison à vendre namur"

Vous l’avez sans doute remarqué, nous n’avons pas utilisé le célèbre ChatGPT dans notre exemple, mais Microsoft Copilot.

Pourquoi ?
Microsoft Copilot est basé sur ChatGPT mais utilise une version plus récente et “en ligne” (comparé à la version gratuite de ChatGPT) : les volumes de recherches estimés sont donc plus récents et plus fiables.
De plus, vous pouvez télécharger votre tableau directement en Excel, ce qui nous sera utile pour la suite de cet article.

Les outils spécialisés

Il existe de nombreux outils dédiés aux SEO. Pour n’en citer que deux, SEMrush et Cocolyze proposent une version gratuite (limitée) pour gérer tous les aspects SEO immobilier de votre site web, dont la recherche de mots clés.

Page de résultats de recherche SEMrush Keyword Magic Tool affichant divers résultats de recherche la requête "maison à vendre namur"

Comment organiser ma liste de mots clés immobiliers ?

Maintenant que vous avez listé un ensemble de mots clés immobiliers, vous vous posez certainement la question de quoi faire avec ? Sur lesquels travailler en premier ?

Catégorisez vos mots clés

Pas besoin d’outil spécialisé, juste un fichier Excel et votre bon sens.

Définissez dans plusieurs colonnes les thématiques de vos mots clés et les objectifs attendus en vous positionnant dessus :

Tableau excel reprenant les mots SEO immobilier autour de "maison à vendre namur" avec la catégorisation des mots clés

Catégoriser vos mots clés va vous apporter deux bénéfices :

  1. Mettre de l’ordre dans votre liste
    Si vous avez pris le temps de faire une recherche de mots clés exhaustive, vous pouvez vous retrouver parfois avec plusieurs dizaines, voire centaines de mots clés.
    Associer un ou plusieurs thèmes à chacun de ces mots clés va vous aider à prendre du recul sur votre liste pour mieux définir vos priorités d’optimisation par la suite.
  2. Définir vos objectifs
    Tous vos mots clés immobiliers n’ont pas le même objectif ! Certains vont vouloir attirer des leads « maison à vendre Namur ». Mais, il reste important de travailler tous les aspects de votre image, dont votre image de marque, votre crédibilité immobilière « PEB Wallonie » ou votre crédibilité en tant qu’acteur de la vie locale dans votre zone d’activité « vivre à Namur ».
    Une fois encore, poser un objectif derrière chaque mot clé vous aidera à mieux définir vos optimisations futures.

Le volume de recherche de vos mots clés immobiliers

Nous avons vu précédemment l’outil de planification des mots clés de Google pour trouver de nouveaux mots.

Cet outil vous permet de trouver des nouveaux mots, mais pas seulement, il vous donne aussi le volume de recherche moyen associé !

Page de résultats de Google Ads outil de plannification de mots clés pour la requête "maison à vendre namur" avec les volumes de recherches associés

Rentrez à nouveau votre liste de mots clés dans l’outil afin de récupérer les volumes de recherches pour compléter votre fichier Excel :

Tableau excel reprenant les mots SEO immobilier autour de "maison à vendre namur" avec la catégorisation des mots clés et les volumes de recherche associés

Comment intégrer mes mots clés dans ma stratégie SEO immobilier ?

Vous avez désormais votre liste de mots clés, organisée par thème et avec les recherches mensuelles.

Vérifiez la concurrence

Googlez vos mots clés dans le but d’identifier quels sites web se positionnent sur ces mots clés : vos concurrents, des partenaires, des portails immobiliers…

Page de résultats de Google pour la requête "maison à vendre namur bord de meuse"

Les outils comme SEMrush ou Cocolyze vous aideront aussi à mesurer la difficulté à vous positionner sur ces mots clés :

Page d'analyse des mots clés SEO immobilier "maison à vendre namur" dans l'outil Cocolyze

Attention, gardez votre bon sens, votre esprit critique et votre approche business dans la mise en place de votre stratégie SEO immobilier.

Il est évident que se positionner sur des mots clés trop génériques à très fort volume de recherche tels que « maison à vendre » « appartement à louer » sera très compliqué, voire impossible sans l’aide d’un expert SEO. Mais ce n’est pas non plus très pertinent pour votre activité.

En revanche, essayez de vous positionner sur des mots clés qui reflètent votre zone d’activité comme « maison à vendre Namur », même si la tâche peut s’avérer ardue, reste très pertinent ! Peut-être, vous ne serez pas en haut de la première page tout de suite, mais, en optimisant tous les aspects SEO de votre site web, en rédigeant régulièrement du contenu, vous pourrez améliorer l’ensemble de vos positions.

Définissez un calendrier de publication

Vous avez désormais votre liste et vous connaissez la difficulté que vous aurez à vous positionner sur vos mots clés immobiliers.

Vous pouvez donc définir aisément vos priorités et définir un calendrier de publication pour commencer votre rédaction de contenu.

Retenez qu’il est important de publier continuellement pour inciter les moteurs de recherche à revenir constamment sur votre site et indexer plus facilement vos pages.
Ne soyez donc pas trop ambitieux ! En fonction de vos ressources humaines et financières, réfléchissez à votre capacité de publication. Il vaut mieux publier un article de qualité chaque mois et le faire sur plusieurs années que de publier cinq articles le premier mois, puis deux le mois suivant et puis plus rien pendant trois mois.
Le SEO immobilier ne concerne qu’un aspect de votre visibilité, ne faites pas l’impasse dessus, mais n’oubliez pas vos autres canaux de communication : la publicité digitale, les réseaux sociaux, vos actions locales….

Votre stratégie SEO immobilier est-elle prête pour 2024 ?

Vous avez manqué notre livre blanc « SEO : immobilier | 5 conseils pour bien démarrer l’année » ? Téléchargez-le gratuitement !

Vous souhaitez en savoir plus sur WHISE et notre offre de services ?

10 astuces pour gérer vos tâches immobilières

Planning de tâches

Vous n’utilisez pas encore un gestionnaire de tâches au quotidien ? Lisez notre article « 5 bonnes raisons d’utiliser un gestionnaire de tâches au quotidien dans votre agence immo».

Vous utilisez déjà un gestionnaire de tâches, mais vous avez l’impression de ne pas être aussi efficace que vous le souhaiteriez ?
Nous illustrerons cet article avec le gestionnaire de tâches intégré à WHISE, mais, toutes les astuces peuvent s’appliquer à n’importe quel gestionnaire.

Découvrez nos 10 astuces pour gérer vos tâches immobilières.

1- Catégorisez vos tâches

Pour retrouver rapidement vos tâches, utilisez des catégories.

Par exemple, indiquez « Marketing », « Prospect » ou encore « Interne » dans le titre de chaque tâche correspondante. Cela vous permettra de visualiser immédiatement les domaines d’activités concernés :

2- Utilisez un verbe d’action dans le titre

Le titre de votre tâche doit être à la fois clair et concis, en utilisant un verbe d’action.

Par exemple :

Titre d'une tâche dans WHISE

3 – Assignez toujours une tâche à quelqu’un

Que ce soit à vous-même ou à un collaborateur, une tâche doit toujours être assignée à une personne : une tâche non assignée est une tâche oubliée qui ne sera pas exécutée.

Assignation d'une tâche dans WHISE

4 – Définissez une date d’échéance

Définir une date d’échéance va vous permettre de mieux organiser votre semaine ou votre journée, mais aussi de prioriser vos tâches et de ne jamais négliger une obligation.

Définir une date d'échéance dans WHISE

5 – Facilitez-vous la vie avec la récurrence

Chaque lundi, vous faites de la prospection téléphonique ? Créez une seule tâche et définissez une récurrence hebdomadaire.

Récurrence d'une tâche dans WHISE

6 – Associez des collaborateurs à une tâche

Vous travaillez à plusieurs sur une tâche ? Associez vos collaborateurs à la tâche pour partager les informations et leur permettre d’interagir avec : commentaires, ajout de documents, etc.

Collaborateur d'une tâche dans WHISE

7 – Associez un bien à une tâche

WHISE vous propose nativement des checklists associées à un bien afin de vous aider dans la transaction du début à la fin.

Mais, il arrive qu’une tâche ne soit pas reprise dans la checklist, car elle est spécifique à un bien précis.
Associez alors un bien à votre tâche en 1 clic pour contextualiser la tâche et encore une fois, facilité le suivi et la collaboration autour de cette tâche.

Ajout d'un bien dans une tâche dans WHISE

8 – Utilisez les marqueurs

Les marqueurs permettent d’ajouter un ou plusieurs tags à une tâche sur lesquels vous pourrez filtrer par la suite.

Par exemple, pour vous aider à organiser vos tâches avec les marqueurs suivants peuvent être très efficaces :

Ainsi, en cas de rush, vous pourrez filtrer vos tâches et mieux vous organiser.

Marqueurs d'une tâche dans WHISE

9 – Décrivez, Commentez !

Prendre 5 min pour créer une tâche avec une bonne description peut vous faire gagner un temps précieux à vous et vos collaborateurs plus tard : qui se souvient des détails d’une tâche définie il y a plusieurs mois ? Qui peut se souvenir de toutes les interventions associées à une tâche quand celle-ci s’étale dans le temps ?

Plus vous décrivez votre tâche, plus vous prenez le temps de commenter celle-ci au fur et à mesure de son évolution, plus vous serez efficace et plus, vous gagnez du temps sur le long terme.

commentaires dans une tâche WHISE

10 – Ajoutez vos tâches à votre calendrier

Il arrive souvent que les agents immobiliers bloquent des moments dans leur agenda afin de gérer toutes les tâches : glissez vos tâches directement dans votre calendrier pour connaître vos journées et vos tâches en une journée.

Ajout des tâches dans le calendrier WHISE

Conclusion

En conclusion, l’optimisation de la gestion des tâches immobilières est essentielle pour améliorer l’efficacité et la productivité au sein d’une agence immobilière.

Vous pourrez améliorer votre organisation, votre collaboration et votre suivi des tâches, ce qui vous aidera à gagner du temps et à être plus productif à long terme. Ne sous-estimez pas l’importance d’une gestion efficace des tâches pour atteindre vos objectifs immobiliers avec succès.

Vous souhaitez en savoir plus sur le gestionnaire de tâches de WHISE ? Essayez-le gratuitement !

5 bonnes raisons d’utiliser un gestionnaire de tâches au quotidien dans votre agence immo

Vous utilisez déjà un gestionnaire de tâches au quotidien ? Alors, lisez d’emblée notre autre article « 10 astuces pour gérer vos tâches immobilières ».

L’immobilier est un domaine exigeant qui nécessite une gestion rigoureuse des tâches : administration, prospection, visites, communications avec les partenaires, les clients, etc. Il est facile de se sentir dépassé, de risquer de créer une mauvaise expérience client et de perdre beaucoup de temps.
Dans ce contexte, un gestionnaire de tâches efficace peut vous aider à faire toute la différence en termes d’organisation, de productivité et de satisfaction client.

Voici 5 bonnes raisons d’adopter un gestionnaire de tâche dans votre agence :

1- Ne plus rien oublier !

Combien de fois avons-nous eu une conversation, reçu un e-mail ou participé à une réunion en pensant « Il faut que je fasse ça ! » ? Souvent, on écrit ces tâches sur des bouts de papier que nous finissons par égarer ou nous oublions tout simplement les tâches à effectuer.

En prenant le réflexe d’ajouter systématiquement la tâche dans son gestionnaire, vous ne les oubliez plus. Vous pouvez définir des rappels, des dates d’échéance et des priorités, vous avez l’assurance de ne plus jamais rien oublier d’important.

Suggestion : Un bon gestionnaire de tâches vous permettra chaque jour de savoir exactement ce que vous devez faire et vous permettra d’établir votre emploi du temps avec plus de facilités.

Un bon gestionnaire de tâches vous rappellera en un coup d’œil que vous avez des tâches à faire.

2- Centralisation de l’information

L’immobilier est généralement un travail d’équipe : entre les agents immobiliers, les managers d’équipe, les secrétaires, les marketeurs, etc. Il est essentiel que tous les collaborateurs aient accès à l’information, qu’il s’agisse des détails d’une visite, des demandes spécifiques d’un client ou des négociations en cours. Un gestionnaire de tâches permet de centraliser toutes ces informations au même endroit, accessible à tous les membres de l’équipe concernée. La communication est alors optimisée au sein de votre équipe et la collaboration devient plus efficace.

Le risque d’erreur est réduit et vous augmentez les chances d’atteindre les objectifs fixés.

Filtres disponibles dans le gestionnaire de tâches WHISE

3- Collaboration transparente en équipe

Travailler en équipe implique souvent la nécessité de partager des commentaires, des documents. Mais, cela implique aussi parfois des changements au sein de l’équipe : nouveau collaborateur, congés d’un des membres de l’équipe, etc.

Avec un gestionnaire de tâches, vous pouvez aisément ajouter des commentaires, des documents au sein d’une tâche. Ces mises à jour sont accessibles à tous les membres de l’équipe afin d’apporter une vision claire de l’évolution du projet. Et, un nouveau collaborateur peut facilement et rapidement rejoindre un projet en cours.

Zone de commentaires dans une tâche WHISE

4- Suivi des délais

Le respect des délais est essentiel pour maintenir la confiance des clients et conclure les transactions avec succès.

Un gestionnaire de tâches vous permet de définir des dates d’échéance, ou une récurrence pour les tâches répétitives, vous aidant ainsi à planifier et à prioriser votre travail au quotidien en tant qu’employé, mais aussi à planifier et à prioriser l’ensemble des tâches de vos équipes en tant que gestionnaire d’agence.

Grâce à un suivi rigoureux des délais, vous éviterez les retards et vous offrirez un service professionnel et fiable à vos clients.

Planning du gestionnaire de tâches WHISE

5- Historique des activités

Comme nous venons de le voir, un gestionnaire de tâches vous permet de centraliser et de partager facilement l’information afin de faciliter la collaboration entre les collaborateurs. Dans la même philosophie, ce gestionnaire enregistre toutes les actions effectuées : commentaires, documents, etc. Cela vous permet d’avoir une vue d’ensemble de l’évolution d’une tâche.

Vous pourrez aussi voir aisément les tâches passées, présentes et futures dans le but d’optimiser au mieux vos procédures pour une meilleure efficacité.

Le gestionnaire de tâche de WHISE

En plus de ses fonctionnalités logicielles, CRM et marketing, WHISE intègre un gestionnaire de tâches puissant adapté aux besoins des agences immobilières.

En plus des fonctionnalités communes à un gestionnaire de tâches « traditionnel », le gestionnaire de WHISE vous offre la possibilité d’associer un bien à une tâche et/ou d’associer un contact présent dans votre CRM à cette tâche : encore un gain de temps précieux pour votre gestion quotidienne !

Ajoute d'un contact et d'un bien à une tâche dans WHISE

Les checklists de WHISE

Pour vous rendre la vie toujours plus facile et efficace, WHISE vous offre des modèles de checklists pour vos biens et vos contacts.

Ces checklists sont des ensembles de tâches déjà configurées que vous pouvez appliquer à un bien en vente ou en location ou encore à un prospect vendeur.   De plus, ces tâches sont automatisées et s’activent au moment opportun.

Ainsi, vous n’avez plus besoin de créer manuellement les tâches associées au processus de la transaction, WHISE le fait pour vous !
Vous n’oublierez plus le moindre rappel ni le moindre document, et vous pourrez suivre facilement l’avancée de la transaction grâce à la mise à jour du tunnel de transaction associé au bien et au contact.

Pour les plus exigeants d’entre vous, il est également possible de créer votre propre checklist sur mesure afin de répondre à vos besoins spécifiques ou à vos procédures internes.

Checklist bien dans WHISE

Conclusion

Évitez les journées surchargées où vous ne savez plus où donner de la tête en utilisant un gestionnaire de tâches efficace et adapté à vos besoins.

En évitant les oublis, en centralisant les informations, en favorisant la collaboration, en facilitant le suivi des délais et en conservant un historique des activités, cet outil contribue à une gestion plus efficace, à une meilleure organisation et à une productivité accrue.

En adoptant un gestionnaire de tâches, vous serez en mesure de relever les défis quotidiens avec confiance, d’offrir un service de qualité à vos clients et de vous démarquer dans un secteur de l’immobilier compétitif. Ne laissez pas les tâches vous submerger, prenez le contrôle de votre temps et de vos opérations grâce à un gestionnaire de tâches adapté à vos besoins spécifiques.

Vous souhaitez en savoir plus sur le gestionnaire de tâches de WHISE ? Essayez-le gratuitement !